désensorceler


désensorceler

désensorceler [ dezɑ̃sɔrsəle ] v. tr. <conjug. : 4>
• 1538; de dés- et ensorceler
Faire cesser d'être ensorcelé. désenvoûter. L'exorciste l'a désensorcelé. Fig. Soustraire (qqn, qqch.) à une forte emprise.

désensorceler verbe transitif Délivrer un être vivant d'un ensorcellement. Soustraire quelqu'un à une forte emprise. ● désensorceler (difficultés) verbe transitif Conjugaison Comme ensorceler. Attention à l'alternance -ll-/-l- : il désensorcelle, nous désensorcelons ; il désensorcelait ; il désensorcela ; il désensorcellera.

⇒DÉSENSORCELER, verbe trans.
A.— OCCULT. Délivrer quelqu'un, quelque chose d'un ensorcellement, d'une influence magique; dissiper l'effet d'un sortilège. Il prétendait qu'on avait jeté un sort sur elle et entreprit de la désensorceler (Ac. 1932). (Quasi-) synon. désenchanter; (quasi-)anton. charmer, enchanter, ensorceler, envoûter. Pour désensorceler les haricots, la tribu des Pitalugue faisait bouillir [une décoction magique] (ARÈNE, Contes Paris, 1887, p. 142).
B.— Au fig. Soustraire quelqu'un, quelque chose à une forte emprise. Que de sujets d'inquiétude! Quelle perplexité pour l'imagination et le calcul! La tristesse était grande, et le découragement complet, quand un violent orage (...) vint enfin comme nous désensorceler (LAS CASES, Mémor. Ste-Hélène, t. 2, 1823, p. 528). La figure (c) jouée « p p p », à l'unisson des quatre instruments, désensorcèle le premier violon de son thème obstiné (MARLIAVE, Quat. Beethoven, 1925, p. 393) :
À l'entrée du cardinal on eût dit qu'un fil invisible et magique avait subitement tiré tous les regards de la table de marbre à l'estrade, de l'extrémité méridionale de la salle au côté occidental. Rien ne pouvait désensorceler l'auditoire. Tous les yeux restaient fixés là,...
HUGO, Notre-Dame de Paris, 1832, p. 55.
Emploi pronom. réfl. Pierre prenait racine, n'arrivant pas à se désensorceler, à sortir de cet empire vanillé [des Boisrosé] où le temps ne pénétrait pas (MORAND, Homme pressé, 1941, p. 132).
Rem. Les dict. gén. attestent désensorcellement, subst. masc., rare. Action de désensorceler. Il n'y a que les ignorants qui croient aux ensorcellements et aux désensorcellements (Ac. 1798-1878).
Prononc. et Orth. :[], (je) désensorcelle []. Ds Ac. 1694-1932. Conjug. Devant syll. muette change [] en [] ouvert suivi de 11 double. Admis ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. 1538 « délivrer de l'ensorcellement » (EST. s.v. repercutere fascinationes); 2. 1690 fig. « délivrer d'une passion » (FUR.). Dér. de ensorceler; préf. dé(s)-. Fréq. abs. littér. :4.

désensorceler [dezɑ̃sɔʀsəle] v. tr. [CONJUG. appeler.]
ÉTYM. 1538; de dés- (→ 1. Dé-), et ensorceler.
1 Faire cesser (qqn) d'être ensorcelé. || Il prétendit qu'on avait jeté un sort sur elle et entreprit de la désensorceler (Académie). Désenvoûter.
2 Fig. Soustraire (qqn, qqch.) à une forte emprise.
CONTR. Ensorceler, envoûter.
DÉR. Désensorcellement.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • désensorceler — DÉSENSORCELER. v. a. Délivrer, guérir de l ensorcellement. f♛/b] Il se dit au figuré. Il a une passion violente pour cette femme, on ne peut le désensorceler. [b]Désensorcelé, ée. participe …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • desensorceler — Desensorceler, Repercutere fascinationes, Excantare, Recantare …   Thresor de la langue françoyse

  • desensorceler — Desensorceler. v. a. Delivrer, guerir d ensorcellement. On l a desensorcelé …   Dictionnaire de l'Académie française

  • désensorceler — (dé zan sor se lé. La syllabe cel prend deux ll, quand la syllabe qui suit est muette : je désensorcelle ; je désensorcellerai) v. a. 1°   Délivrer de l ensorcellement. 2°   Fig. On ne peut le désensorceler de cette fatale passion. 3°   Se… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • DÉSENSORCELER — v. a. Délivrer de l ensorcellement. Il prétendait qu on avait jeté un sort sur elle, et entreprit de la désensorceler.   Il se dit aussi figurément, dans le langage familier. Il a une passion violente pour cette femme, on ne peut le désensorceler …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • DÉSENSORCELER — v. tr. (Je désensorcelle; nous désensorcelons. ) Délivrer de l’ensorcellement. Il prétendait qu’on avait jeté un sort sur elle et entreprit de te désensorceler. Il se dit aussi, figurément, dans le langage familier. Il a une passion violente pour …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • ensorceler — [ ɑ̃sɔrsəle ] v. tr. <conjug. : 4> • XIIIe; ensorcerer déb. XIIe; de en et sorcier 1 ♦ Soumettre à l action d un sortilège, jeter un sort sur (un être). ⇒ enchanter, envoûter, marabouter. Ensorceler qqn par une formule, une incantation. «… …   Encyclopédie Universelle

  • désensorcellement — ● désensorcellement nom masculin Action de désensorceler ; fait d être désensorcelé. désensorcellement [dezɑ̃sɔʀsɛlmɑ̃] n. m. ÉTYM. 1740, Trévoux; de désensorceler. ❖ ♦ Rare. Action de désensorceler; son résultat. || Croire aux ensorcellements et …   Encyclopédie Universelle

  • désensorcellement — (dé zan sor sè le man) s. m. Action de désensorceler ; état de celui qui est désensorcelé. ÉTYMOLOGIE    Désensorceler …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • désorceler — (entrée créée par le supplément) (dé sor se lé) v. a. Ancien synonyme de désensorceler (voy. désensorceler à l historique) …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.